Vous avez un projet ?
du lundi au vendredi de 09:00 à 18:00
Performances énergétiques

Pompes à chaleur

Les installateurs sont formels : l’installation réussie d’une pompe à chaleur - c’est-à-dire qui apportera un confort optimal aux occupants et générera des économies notables sur la facture chauffage - est intimement liée à quatre critères essentiels. À savoir, le dimensionnement, le COP ou coefficient de performance, la consommation et le rendement.

Quels que soient la configuration, le type d’installation ou le type de matériel, les pompes à chaleur assurent, sur le long terme, une réduction importante des consommations énergétiques du foyer.

Elles seraient ainsi 2 à 3 fois moins élevées qu’avec des radiateurs électriques. Il est admis qu’une pompe à chaleur, dans des conditions idéales d’installation, est en mesure de faire baisser les consommations jusqu’à 60%. (source Afpac) Selon les installateurs, spécialisés dans l’installation de PAC, un système de régulation intelligent permettra de tirer profit des caractéristiques de l’installation et donc de faire baisser encore les consommations, de 10 à 25 % par rapport à une installation sans régulation.

Obligatoire depuis septembre 2015, l’étiquette énergétique est un bon moyen de s’informer rapidement sur les niveaux de consommation d’une pompe à chaleur. Si on les compare aux autres modes de chauffage, elles sont positionnées dans le haut de l’échelle de l’étiquette : A+ et A++ pour les systèmes Air/Eau et jusqu’à A+++ pour les pompes à chaleur géothermiques (source Afpac).